Les 8 trucs et astuces de couturières à connaître absolument avant de travailler dans un atelier de couture.


“Aie”, “ouille”, combien de fois vous l’entendez quand vous rentrez dans un atelier de couture.

“Aie, tant mieux c’est du côté gauche ! ” avait dit un jour une des petites mains dans un reportage sur la maison Chanel. Une des couturières venaient de se piquer le doigt. Côté gauche cela porte bonheur! oui mais Cela dépend du doigt !

1. Superstitions de couturière :

A chaque doigt sa superstition :

– La main gauche concerne le cœur

– la main droite concerne le travail

Pouce gauche : Joie

Index gauche  : Ennui

Majeur gauche : Amour

Annulaire gauche : Lettre, nouvelle

Auriculaire : Départ, changement

  • Faire tomber des ciseaux signifie une mauvaise nouvelle
  • Avec la pointe en bas : signe de mort
  • Renverser une boite d’épingles : dispute
  • Casser trois fois son fil est signe de danger

Pourquoi est-il important de les connaître ? Tout simplement pour s’intégrer plus facilement ! Si un(e) couturier(e) se pique en atelier, vous pourrez entamer les échanges avec quelques boutades autour de ces superstitions. Cela vous placera en connaisseur(se) du milieu…

Cela me permet de rappeler quelques règles de sécurité à adopter dans un atelier .

2. Les règles de sécurité indispensables.

Attachez vos cheveux pour ne pas gêner votre regard, votre vitesse et votre concentration. On évite ainsi de la fatigue.

– Ayez une tenue adéquate : pas de gros pull à grosse mailles dans lesquelles les aiguilles se perdent parfois. Pas de chaussures à talons, pas de chaussons, des chaussures fermées avec semelle épaisse pour éviter les épingles dans le pied (comme moi une année. Résultat: une opération sous anesthésie générale et trois semaines d’arrêt). On ne marche jamais, ni en chaussettes, ni pieds nus en atelier pour le mêmes raison. De même que pour repasser, on ne porte pas de vêtement en “plastique” de type k-way ou bomber ! Même s’il fait froid, c’est non! En effet, la vapeur du fer peut même faire fondre le blouson du votre peau. Et là, à vous le séjour aux grands brûlés de Paris ! On évite les vêtements trop ample et les écharpes.

– La chaise de travail ne doit pas comporter de rembourrage. Cela évite de retrouver des épingles enfoncées dans le coussin des chaises. Ma grand-mère qui était couturière dans sa jeunesse a vécu toute sa vie avec une épingle dans une fesse. Ce n’est qu’à l’âge de 80 ans, quand elle a dû faire une radio de bassin pour autre chose, qu’elle s’en est aperçue ! Cela est drôle vu comme ça mais cela peut avoir des conséquences plus graves si l’épingle atteint des organes vitaux.

Ramassez les épingles après avoir travaillé : passez le balai puis un aimant pour récupérer les épingles et les ranger. Attention, dans certains ateliers, on ne se ressert pas d’une épingle tombée par terre. Un ancien couturier d’Yves Saint Laurent m’avait expliqué que cela ne se faisait pas en haute couture pour ne pas salir les tissus et pour des questions d’hygiène.

Rien ne doit gêner le passage dans un atelier. Manteaux, sacs et effets personnels sont rangés.

– On ne pose jamais un sac sur une table de coupe.

On ne mange pas et on ne boit pas au milieu de la matière d’œuvre pour des raisons évidente de salissure. Il y a parfois des boîtes de bonbons : attention aux grignotages qui feraient exploser les coutures de vos vêtements 🙂 car dans certains ateliers les couturier(res) amènent tour à tour des boîtes de bonbons.

3.Comment aiguiser vos ciseaux ?

Tu ne prêteras point tes ciseaux. Vos ciseaux sont personnels. Chaque couturière a sa paire. Inutile de venir sans ciseaux pour travailler dans un atelier, c’est comme si vous veniez tout nu. On ne vous en prêtera pas non plus  et vous serez très mal perçu(e) si vous venez sans votre matériel.

Pour aiguiser une paire de ciseaux : vous prenez une épingle mettez-là dans le creux des ciseaux ouverts puis faites-là glisser jusqu’à la pointe tout en refermant les ciseaux sur l’épingle. En gros, faites comme si vous vouliez couper l’épingle.

4. Ayiez votre matériel, tout votre matériel.

A savoir, une trousse avec :

– ciseaux couture (de type Fiscars, attention : les orange sont pour les droitiers, les rouges pour les gauchers)

– réglet

– coupe-fil

– découd-vite

– ciseaux à dentelle ou à fil

– aiguilles main de modiste Bohin (n°80) ou un assortiment de plusieurs tailles

– épingles fines (Bohin)

– mètre ruban

– craie tailleur

– scotch

– crayons papier

– gomme

– petit carnet de notes

– stylo

– pistolet

– règle japonaise

– équerre

– calculatrice

– une bobine de fil blanc

– une bobine de fil noire.

5. Que du tissu, tu couperas.

Ne coupez pas de papier avec les ciseaux de couture, ils ne s’useraient pas d’une bonne manière. Sans cela, les ciseaux ne coupent plus le tissu par la suite.

6. Si vous vous piquez le doigt…

Aussitôt une goutte de sang se forme. Prenez environ 50 cm de fil blanc. Faites une boule et mettez-là dans la bouche pour l’imbiber de salive sans l’avaler. Recracher la boule et appliquer ce cataplasme sur l’endroit où vous vous êtes piqué(e). Appuyez fort pendant une petite minute. Retirez, c’est réparé !

7. La bonne longueur d’une aiguillée de fil

Pas trop long votre fil sera…pour préparer une aiguillée de fil. Prenez juste une longueur de fil de l’épaule à la main, une longueur de bras donc, pour couper du fil pour une aiguille main. Si le fil est trop long, vous allez faire des nœuds. Mieux vaut arrêter le fil en faisant 3 points arrière sur place et en reprendre à nouveau.

8. Ne doublez pas votre fil

Inutile de doubler votre fil, cela ne rendra pas votre ouvrage plus solide, bien au contraire. Vous risqueriez de faire des nœuds ou de ne pas assez serrer l’un des fils, de faire un travail grossier etc.

Et vous connaissez-vous des trucs et astuces de couturière ? Si oui, n’hésitez pas à le partager en dessous dans les commentaires.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *